Le choix d’une bonne assurance mutuelle santé

Le choix d’une bonne assurance mutuelle santé

La France a les meilleurs systèmes d’assurance santé du monde et c’est devenu un produit indispensable surtout lorsqu’on vieillit et que le foyer s’agrandit. Le but d’une mutuelle santé est de prendre la rétribution des frais de santé qui sont non couverts par la Sécurité sociale.

Comment choisir sa mutuelle santé ?

Tout d’abord, avant de consulter un comparatif des mutuelles santé pour soi et sa famille, il faut commencer par savoir clairement les besoins de prise dentaire, optique (mutuelle optique), hospitalisation, les habitudes médicales ainsi que les caractéristiques de son profil telles que l’âge, la profession, la situation personnelle. Cependant, il faut aussi opter pour santors pour les problèmes médicaux et les antécédents de santé de sa famille.

Toutefois, il ne faut pas s’arrêter au prix si on veut faire le bon choix. On doit aussi prendre en compte plusieurs critères comme les garanties, les franchises, les exclusions de garanties, les contrats de mutuelle, le mode intégral ou partiel pour le paiement, les soins qui sont pris en charge ainsi que les différentes conditions générales et particulières.

Les garanties à choisir si on veut trouver une bonne mutuelle santé

La qualité des mutuelles repose aussi sur l’étendue des garanties proposées. À part les spécificités de quelques mutuelles sur les soins dentaires, optiques ou pour la prise en charge de tous les frais d’hospitalisation, la majorité des contrats se distinguent toujours par les garanties optionnelles pour une prise en charge des prestations non rétribuée par la Sécurité sociale. On parle alors des lentilles ou du traitement de la myopie, la prise en main des implants dentaires, la rétribution des frais d’orthodontie et d’orthophonie, certains vaccins, la prévention, les frais de maternité et la prime de naissance, les médecines douces et les services d’assistance. Il faut bien analyser les offres que proposent les assureurs santé.

Le remboursement de la Sécurité Sociale

La Sécurité Sociale ne rétribue pas de manière générale la somme que l’on a dépensée, elle rembourse seulement 65 à 70 % du prix conventionné. Ainsi, les patients sont contraints de payer une partie de leurs frais de santé de leur propre poche. Alors, les assurances complémentaires santors permettent d’apporter un supplément pour être totalement remboursé.

Dans la pratique, la sécurité sociale assume les plus lourds risques. Avec le régime des Affections de Longue durée, par exemple, il y a 400 maladies comme les maladies cardiovasculaires ou le cancer qui sont presque entièrement couvertes. Les patients atteins d’une ALD sont pris en main à 100 % par la Sécurité sociale. Les examens, les consultations, les frais d’hôpital, les médicaments sont remboursés intégralement. S’il n’y a pas d’autre besoin de soin qui se fait ressentir, alors, le patient peut dire qu’il n’est pas rentable d’avoir une supplémentaire santé généraliste. En une partie étendue, la qualité d’une mutuelle dépend des garanties qui sont présentes sur la convention souscrite. Les essentiels postes de santé (soins dentaires, soins d’hospitalisation, soins médicaux courants, soins d’optique) sont présents généralement dans les contrats du marché, cependant, chaque mutuelle peut avoir des garanties supplémentaires pour mieux répondre aux besoins de ses souscripteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *